Articles

Un beau 10km du 14ème puis une grippe pour le 10km de Vincennes

Image
Je vous avais laissé avec plein de beaux objectifs court terme mais aussi long terme. Depuis, un gros mois s'est écoulé, forcement pas exactement comme prévu :
Les 15 premiers jours de janvier ont été sous le signe du foncier en vélo. Beaucoup de kilomètres, avec une intensité pas trop importante (le volume générant suffisamment de fatigue). Me voilà déjà à 540km, avec 2 sorties de plus de 130km. Les sensations sont bonnes. je suis heureux sur mon vélo. En semaine, un peu plus dur de se motiver, la piscine était fermée début janvier pour purge annuelle. Un peu de farteck en course à pied, mais pas de séance sur piste.
J'aborde donc les 10km du 14ème avec une sensation mélangée. D'un côté une grosse envie de mettre un dossard, et une bonne forme générale, mais d'un autre côté, aucune idée d'où je me trouve en course à pied, je pense avoir clairement mieux dans les jambes que mes 34min26s de Gouissainville, et je sais que le contexte sera plus propice à la performance c…

Objectif 2019 : En route vers les championnats du monde

Image
Bonne et heureuse année 2019 ! 
De quoi sera faite mon année 2019?
Côte entraînements Comme l'année dernière, focus sur le vélo. Même si j'ai déjà bien progressé l'année dernière, je considère que c'est sur cette discipline qu'il y a encore le plus de temps à gagner. Dans cet objectif, je compte préparer ma saison comme un vrai cycliste et non pas simplement en sortant le week-end sans un entraînement structuré. Je me suis donc inscrit au club cyclosportif de Chatou. Cela me permettra aussi de faire des cyclo sportives en critérium pour une bonne base de seuil.  En parallèle je reste dans le club de triathlon de Houilles qui est un vrai club convivial au sein duquel je vais tenter d'être plus assidu aux entraînements de natation (objectif 2,5 entraînements par semaine).

Côte compétitions L'objectif principal sera le half Ironman des Sables d'Olonne le 16 juin 2019. Le but sera de faire une course pleine de bout en bout afin de pouvoir prétendre à une qua…

Bilan de la saison 2018

Image
Les fêtes de fin d'années sont là et c'est le temps pour moi de faire un bilan de mon année 2018. Cette année fut ma troisième année d'entrainement et seconde année de compétition en triathlon.




Regard sur une année d'entrainement
C'est ici que les amoureux des chiffres vont s'y retrouver.
Tout d'abord, pour contextualiser, c'est la première année où j'ai une idée précise de l'entrainement grâce à l'achat d'une montre GPS en début d'année dernière.  A noter que les distances vélo ne tiennent pas compte du home trainer (uniquement en temps).
Cela représente donc la répartition suivante par sport :
On voit bien sur ce graphique que la priorité a été donnée aux entraînements en vélo car c'est sur ce sport que j'avais le plus de temps à gagner. Cela a aussi été possible grâce à l'achat d'un home trainer qui a permis de s’entraîner en semaine sur des séances plus courtes avec du travail spécifique.
En nombre de sorties, on s…

Comment planifier sa saison pour être performant le jour J

Image
Comment arriver au top de sa forme sur sa compétition "objectif"? Le but de cet article est de vous donner les clés pour répondre à cette question. Tout au long de la saison, je vous proposerai des articles afin répondre aux questions classiques que l'on se pose à chaque moment clé de celle-ci ! Si vous avez des questions auxquelles vous voulez que je réponde, n'hésitez pas a me contacter.


Cet article est valable pour une planification de saison de triathlon ainsi que de course à pied (Ironman, half-Ironman, marathon ou ultra-trail).
Avant de planifier les entraînements de la saison, il faut d'abord fixer son calendrier de compétitions, en particulier celles qui vont structurer l'année. 
Ici, je ne vais aborder que la préparation pour être au top, physiologiquement et psychologiquement, sur 1 ou 2 objectifs dans l'année. Il est possible de faire plus de 2 compétitions dans la même saison, mais on sera moins performant, que sur l'objectif principal .
1- Pl…

Run and bike de Beauvais : 6eme place !

Image
La  semaine après le 10km de Goussainville n'était pas une semaine de récup, mais une seconde semaine de charge avant de prendre une semaine de récupération. Cette semaine n'aura pas eu un volume trop important, mais de l'intensité intéressante, en particulier en natation ou les sensation sont actuellement bonnes, et quelques séances de home trainer dont une séance de 2*10*(35 secondes , recup 25s) pour un total de 7h30 sur la semaine.

Samedi, pas de grosse séance en perspective d'arriver frais au run and bike de Beauvais. 1h à bonne allure (31km/h). Les sensations sont bonnes, je n'ai pas tout perdu (heureusement l'hiver ne fait que commencer !)

Dimanche matin, direction Beauvais avec Anthony pour le run and bike. C'est la première fois que l'on fait équipe ensemble pour ce genre d'effort. Je sais que ça devrait bien se passé car c'est un super gars, et que nos niveau actuel sont très proche (son record est 34min50 fait le mois dernier). Ca va …

2ème au 10km de Goussainville (95)

Image
Avant de vous parler de ma course de rentrée à Goussainville, revenons d'abord sur les semaines passées depuis le Belfort trail.  Dimanche 21 Octobre, je finissais ma saison avec un beau podium (récit ici) mais aussi avec un besoin de break. J’avais donc décidé de faire ma coupure hivernale dès fin octobre (d’habitude, je la fait sur la période des fêtes de fin d’année). 15 jours, sans volume ni intensité, avec en gros 2 à 3 séances de 30 minutes max, de footing ou home trainer tranquille (juste pour ne pas perdre trop non plus). Pas de natation non plus pendant cette période. Au bout de 10 jours, je commençais à en avoir marre de ne pas mettre d’intensité, les jambes me démangeaient… la motivation revenais avec une vraie envie de se re-entrainer dur ! C’est aussi le moment parfait pour planifier aussi les grandes lignes de 2019, et faire un plan précis sur les 2 mois a suivre (jusqu’à Noel). Le prochain cycle jusqu'à début février sera donc un cycle d’intensité, en particulier…

Belfortrail : Un podium pour finir la saison

Image
Ca y est, la saison est bel et bien finie. mais avant de faire une coupure hivernal, voila mon dernier récit de ma saison 2018, sur le Belfortrail Comme je vous l'avais expliqué dans le bilan pré course du Belfortrail, je n'arrivai pas avec le plein de confiance, en particulier car j'avais hâte de finir la saison. La tête n'était pas trop à la compétition, même à 24h de la course. Le moment ou j'ai vraiment réaliser que la compétition était imminente était au retrait des dossards, le samedi à 14h. Une fois le dossard et le maillot de la course en poche (très sympa), le stress est monté d'un coup, avec une certaine incertitude sur les choix que j'avait pris. Est ce que je n'aurai pas froid a partir en tee-shirt + manchette, sachant qu'en terme de contenant j'avais le choix de prendre que le porte bidon ceinture, donc de toute façon, pas de retour en arrière possibleA quelle heure commencerai t-il à vraiment faire jour, aurai-je besoin de la front…

Bilan d'avant course : Le trail de Belfort

Image
A peine 1 mois c'est écoulé depuis ma dernière compétition, le triathlon de Royan L, ou j'avais fais pour la première fois en triathlon L une course aboutie de bout en bout. La saison de triathlon étant finie pour moi, j'avais décidé de me tourner vers le trail pour cette fin de saison. Initialement il devais y avoir 2 courses, Le Belfort trail (56km et 3000D+) puis 3 semaines après le Sparnatrail (58km).
Afin d'être le plus prêt possible, je n'ai pas pris beaucoup de récupération après mon triathlon a Royan pour directement enchaîner un préparation principalement tournée vers la  course à pied. Cela me laissait donc le temps de faire 3 semaines de bloc avant d'avoir 2 semaines d’affûtage. Je sens que mentalement, j'ai moins envie d'aller m’entraîner et qu'une pause s'impose. J'ai donc décider de clore ma saison à l'issue du Belfort trail.
Au bilan, de ces 3 semaines de bloc, 157 km parcourus en course a pied, avec 2 semaines à 60km, to…

Récit du triathlon de Royan L

Image
La course était le samedi. Vendredi matin, petit tour a vélo tranquille pour aller repérer les bosses de Meschers. Par très longue, mais 3 petites bosses à prendre à l'aller et au retour, sur les 2 tours... ca va faire mal, il y a de quoi exploser en vol sur ce tracé vélo exigent, ni pour les purs rouleurs, ni pour les purs grimpeurs. Vendredi après midi, direction le départ pour le retrait des dossards. Petit tour dans le parc a vélo pour prendre ses marques. Les cases sont biens délimités, pas trop grande, il va falloir faire attention à ne pas mettre la combi mouillée sur les chaussures de course à pied. Difficile d'avoir l'information de la circulation du parc a vélo, je demanderai au arbitre le lendemain matin.
Samedi matin, c'est le grand jour, et pourtant la pression n'est pas encore trop montée. La nuit s'est bien passée. Direction le parc a vélo pour poser le vélo et les chaussures. Je suis bien en avance, mais après avoir préparé mes affaires, j'…